> Accueil   > Le document PDU   > De forts enjeux de mobilité 

  La CASA, de forts enjeux de mobilité

Les déplacements sur le territoire de la CASA s’élèvent à environ 20 km par jour et par habitant, soit un budget temps d’environ 60 minutes.Les principaux motifs de déplacements sont le travail (22%) et les achats (22%).Les motifs de déplacements dits « contraints » (travail, études, accompagnement) représentent près d’un déplacement sur deux (48%).

 

Le bilan de la Mobilité

 

TOUJOURS PLUS DE VOITURES 

A l’échelle de la CASA, 4/5 des flux « domicile-travail » sont effectués en véhicule particulier. L’autoroute A8 et les accès à la technopole de Sophia Antipolis génèrent la majeure partie des dysfonctionnements liés à ce trop grand nombre de voitures.

  •  L’autoroute A8 constitue le principal secteur de saturation avec une fréquentation sur le péage d’Antibes d’environ 100 000 véhicules / jour (données ESCOTA). 
  •  Avec plus de 25 000 véhicules aux heures de pointes le matin, les accès à la technopole aux heures de pointe sont des points de congestion importants. Ils génèrent un taux moyen d’augmentation des temps de parcours de 50%.
  •  Les secteurs des Maurettes et Bel Air à Villeneuve Loubet constituent également deux points noirs importants avec 3 000 véhicules aux heures de pointes le soir.

Cette congestion entraine la perte d’environ 25 journées de travail par an et par actif, entre Nice et Sophia Antipolis et l’exposition de près de 300 000 personnes aux dépassements des valeurs limites pour les polluants règlementés sur leur lieu de résidences, dans les Alpes-Maritimes, en 2017 (source Air PACA 2018). Enfin, malgré des campagnes de promotion récentes, la pratique du covoiturage peine à se développer.

Télécharger la carte sur les principaux points de congestion du réseau routier de la CASA.

 

DES MODES ACTIFS EN CROISSANCE MODEREE

La marche à pied

Avec 22% des déplacements sur l’agglomération, la marche à pied est le mode privilégié pour les déplacements non contraints (achats…) et en centre-ville urbain. La distance moyenne parcourue est de 700m. Le relief et le manque d’aménagements, malgré des réalisations notables depuis 2008, sont évoqués comme des freins à la marche.

Le vélo

  •  1% des déplacements sur l’agglomération s’effectue en vélo.
  •  Le territoire bénéficie d’un réseau de 100 km destiné aux vélos (bandes cyclables, pistes cyclables, voies certes et zones de rencontre et aires piétonnes), dont plus de 12 km de voies cyclables aménagées sur la technopole de Sophia Antipolis
  •  Une communauté des usagers du vélo de Sophia a été constituée et rassemble fin 2018 près de 500 membres.
  •  L’essor du Vélo à Assistance Electrique permet d’aborder tous les trajets, plus longs et plus pentus.
  •  La pratique du vélo pour le loisir et le sport est importante  sur le territoire .

Télécharger la carte sur les aménagements cyclables de la CASA.

 

DES TRANSPORTS EN COMMUN DE PLUS EN PLUS ATTRACTIFS

Si les transports en commun ne représentent encore que 6% des déplacements de l’agglomération, leur fréquentation est en nette hausse : + 5% par an en moyenne entre 2010 et 2017, pour atteindre environ 7,3 millions de passagers en 2017 et +45% sur le réseau Envibus entre 2005 et 2015.

Le réseau de bus ENVIBUS de la CASA est constitué de:

  •  22 lignes régulières et 62 lignes scolaires
  •  1 bus-tram en service en 2019, service complet en 2023
  •  11 services de transport à la demande (TAD)
  •  1 service Personne en Grande Difficulté de Mobilité (PGDM)

Outre le réseau Envibus, le territoire de la CASA est desservi ou situé à proximité de 3 réseaux urbains et interurbains

  •  13 lignes du réseau Ligne d’Azur, dont 5 structurantes (200, 230, 232, 233, 250)
  •  4 lignes du réseau Palm Bus (18, 25, 201, 202) à l’ouest, sur le territoire de la Communauté d’Agglomération des Pays de Lérins (Cannes, Le Cannet, Mandelieu-La-Napoule, Mougins et Théoule-sur-Mer)
  •  Le réseau Sillages qui permet la desserte du territoire de la Communauté d’Agglomération Pays de Grasse.

Concernant le transport ferroviaire, les communes littorales de la CASA sont desservies par le TER sur 5 gares : Golfe-Juan, Juan-les-Pins, Antibes centre, Biot-Antibes-Est et Villeneuve-Loubet. La desserte grande ligne (TGV) est assurée en gare d’Antibes, qui a accueilli en 2016 plus de 1,7 millions de voyageurs.

La création de la gare routière de Valbonne Sophia Antipolis en 2011 et du pôle d’échanges d’Antibes en 2014, la rénovation des gares de Biot et Villeneuve-Loubet, ont permis de doter le territoire de la CASA d’équipements intermodaux majeurs. 

 Télécharger la carte sur la desserte en transports en commun de la CASA.

 

 

Mieux connaître la Communauté d'Agglomération
Sophia Antipolis

Carte de la Communauté d'Agglomération de Sophia Antipolis

Au 1er janvier 2002, 16 communes ont fait le choix de se regrouper en une entité unique « la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis ». Elles ont souhaité mutualiser certaines de leurs compétences dans un souci de cohérence des territoires, de pertinence, d’économie d’échelle.

lire la suite...