> Accueil   > Les livraisons en ville 

Les livraisons en ville 

 

Une réglementation hétérogène des circulations de marchandisesPhoto : Antibes  place de Gaulle

A l’échelle de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis, les réglementations édictées présentent une très grande hétérogénéité qui s’exprime par la multiplication des seuils réglementaires (14 seuils de tonnage différents relevés dans les arrêtés municipaux). Cette hétérogénéité se constate aussi dans les communes, entre la réglementation et les panneaux la traduisant sur le territoire.

Les seuils de tonnage ne correspondent pas, dans la plupart des cas, aux règles et normes sur les véhicules de transport de marchandises.

Sur le territoire de l’agglomération, nombreux sont les points générateurs de poids lourds, comme la carrière de Gourdon, la gare ferroviaire d’Antibes, les Usines Mane sur la commune de Bar-sur-Loup, la décharge à Villeneuve Loubet, le centre commercial Carrefour à Antibes…

Certaines voies ne sont pas adaptées pour recevoir ces types de circulation et les traversées de village et centre ville restent dangereux pour les populations.

Le Plan de Déplacements Urbains tendra à trouver une harmonisation dans la rédaction et la réglementation des arrêtés de circulation et de stationnement des poids lourds.

 

Peu d’arrêtés réglementant les livraisonsPhoto : Villeneuve Loubet avenue de la Libération

En dehors des aires de transport de fonds, développées dans plusieurs communes, les aires de livraisons sont essentiellement concentrées sur Antibes (51) et sur Vallauris (22). Elles constituent le principal outil d’accueil des véhicules de marchandises dans les centres urbains. Il est constaté des écarts de réglementation entre les communes du littoral et le moyen et l’arrière pays.

Les aires de livraisons sont un outil efficace, si elles sont bien dimensionnées et bien positionnées. En ce domaine, des efforts importants ont été entrepris (ex : aires en pan coupé) mais il reste encore de nombreux cas de non-respect des normes et des incohérences en terme de signalisation (ex : différentes couleurs de peinture, différents type de panneaux, etc.) Bien que très utiles, les aires de livraisons ne peuvent pas répondre efficacement  aux pointes d’activités touristiques, pour lesquelles d’autres solutions doivent être envisagées.

Une harmonisation des réglementations sur le stationnement des poids lourds lors des livraisons sera également recherchée. Des dispositifs ponctuels en périodes saisonnières, pendant lesquelles de fortes fluctuations de volumes et de fréquences de livraison ont été constatés, pourront être mis en place en facilitant pour les transporteurs l’enlèvement et la livraison de marchandises tout confortant ainsi le dynamise des activités commerciales des centres.

fiches actions n°22, n°23, n°24, n°25

Infos clés !

  • 50% des marchandises transportées sont effectuées en voiture
  • 14 seuils de tonnage différents relevés sur l’agglomération
  • 72 aires de stationnement aménagées pour la livraison des marchandises en ville
  • 11points fixes de livraison liés aux activités des carrières

Mieux connaître la Communauté d'Agglomération
Sophia Antipolis

Carte de la Communauté d'Agglomération de Sophia Antipolis

Au 1er janvier 2002, 16 communes ont fait le choix de se regrouper en une entité unique « la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis ». Elles ont souhaité mutualiser certaines de leurs compétences dans un souci de cohérence des territoires, de pertinence, d’économie d’échelle.

lire la suite...