> Accueil   > Le document PDU   > Un territoire singulier et attractif 

  La CASA, un territoire singulier et attractif

 

UN TERRITOIRE HETEROGENE

Sur ses 486 km², la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis compte, suivant le recensement de 2014, 177 000 habitants. Ceux-ci sont répartis administrativement sur 24 communes, dont la plus grande, Antibes, avoisine les 75 000 habitants et la moins peuplée, la Roque-en-Provence, en compte moins de 100.

Cette exceptionnelle inégalité dans la répartition de la population s’étage en fonction du relief, lui aussi très contrasté. Au sud, la façade maritime compte de nombreuses plages et ports de plaisance, tandis qu’au nord, 60% de la surface du territoire est occupée par le Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur et ses montagnes.

Ce relief divise le territoire de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis en trois secteurs distincts:

  •  Littoral: 80% de la population et 2/3 des emplois
  •  Moyen-Pays: très collinaire à vocation résidentielle et tertiaire 
  •  Haut-Pays: très montagneux et faiblement peuplé 

Téléchargez la carte du territoire hétérogène de la CASA

 

UN TERRITOIRE ORIENTE EST-OUEST

Le développement du territoire de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis est orienté d’est en ouest, parallèlement au littoral méditerranéen, caractérisé par une grande concentration d'infrastructures également parallèles. Les liaisons nord-sud sont en revanche peu nombreuses, du fait de possibilités limitées de traversées de ces coupures urbaines, ce qui contraint l'organisation des déplacements.

La bande littorale est coupée du Moyen et de du Haut Pays par deux grandes infrastructures :

  •  La voie ferrée, construite au XIXe siècle, qui longe le littoral pour éviter les forts reliefs du territoire et qui constitue une coupure majeure entre les espaces urbanisés et le bord de mer.
  •  L’autoroute A8, qui n’offre actuellement des franchissements routiers qu’à hauteur des diffuseurs d’Antibes Est et de Villeneuve-Loubet et entre Biot et Antibes, sur l’avenue Pellissier entre Biot et Antibes.

 Téléchargez la carte du territoire orienté Est-Ouest de la CASA

 

UN TERRITOIRE ATTRACTIF

Sur le plan démographique

Entre 2009 et 2014, la population de la CASA a augmenté de 0,08% stabilisant le nombre d'habitants de la communauté d'Agglomération à un peu plus de 177 000.

Le parc de logements est diversifié et réparti de manière plus équilibrée sur le territoire qu'en 2008, répondant aux évolutions démographiques.

 Sur le plan économique

Sur les 76 500 emplois recensés sur le territoire communautaire en 2014, plus de 80% sont situés à Antibes et Sophia Antipolis.

Le territoire dispose d’un nombre d’entreprises qui ne cesse d’augmenter, avec un taux de croissance d’environ 20 %, observé tous les deux ans, entre 2009 et 2014. Ceci démontre la forte attractivité et le dynamisme économique du territoire qui bénéficie d’une main d’œuvre qualifiée, d’emplois de plus en plus diversifiés et d’écarts qui se réduisent entre les cadres et professions intellectuelles supérieures et les autres catégories socio-professionnelles. Néanmoins, en dehors de la technopole de Sophia Antipolis (principal générateur d’emplois du territoire), quelques difficultés dues à la conjoncture économique persistent.

Cette attractivité économique de la CASA génère un nombre important de déplacements d’actifs depuis et vers les territoires voisins.

Téléchargez la carte du territoire attractif de la CASA

Sur le plan touristique

De manière générale, la CASA bénéficie de l’attractivité touristique de la Côte d’Azur qui accueille chaque année plus de 11 millions de visiteurs, dont 17% sur le territoire communautaire.

La CASA dispose de sites touristiques attractifs générant de nombreux visiteurs, tels que Marineland (plus d’un million de visiteurs en 2014), la Verrerie de Biot (plus de 700 000 visiteurs en 2014), le Musée Picasso à Antibes (près de 160 000 visiteurs en 2014), la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence (127 000 visiteurs en 2014) ou encore le espace naturels remarquables situés dans le Haut Pays.

Cette affluence touristique, si elle est particulièrement forte durant la saison estivale, existe toute l’année.

Après Paris, la Côte d’Azur accueille le 2ème aéroport de France (13 millions de  passagers en 2017) et, après Londres, le 2ème pôle aéroportuaire d’affaires d’Europe. Les ports de Nice, Villefranche, Monaco, Cannes et Antibes accueillent plus de 500 escales de croisières et près de 800 000 croisiéristes, en 2014.

 

 

Mieux connaître la Communauté d'Agglomération
Sophia Antipolis

Carte de la Communauté d'Agglomération de Sophia Antipolis

Au 1er janvier 2002, 16 communes ont fait le choix de se regrouper en une entité unique « la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis ». Elles ont souhaité mutualiser certaines de leurs compétences dans un souci de cohérence des territoires, de pertinence, d’économie d’échelle.

lire la suite...